.

Accueil > Textes > Brêvolution

Brêvolution

dimanche 22 septembre 2013, par David.

BREVOLUTION
(très court rêve de changement, retour de bâton dans les dents)

Oppresseur mis en pièce dans l’ivresse et la confusion
Pour que l’espoir renaisse dans le cœur de la nation
Peuple en liesse au soir du grand frisson
Qu’elle est douce la caresse de la libération

Passent et trépassent les révolutions
que se ternisse le strass viennent les désillusions

Populace qui se dresse pour faire cesser les sévisses
Au pied de la forteresse pour donner place à la justice
Populace vengeresse voulant faire taire son supplice
Son avenir, une promesse, elle est prête au sacrifice

Passent et trépassent les révolutions
quand pourrissent les carcasses viennent les désillusions

Pas même le temps hélas de pouvoir panser ses blessures
Déjà de nouveaux rapaces s’immiscent dans les fissures
A coup de vice, à coup de liasses, glisse une nouvelle censure
Et les dents crissent, et les dents cassent, et cassent les points de suture

Passent et trépassent les révolutions
quand les rêves s’effacent viennent les désillusions

Et les milices et leurs molosses sur le pays font main basse
Et le peuple à grand coup de crosses s’agenouille de guerre lasse
Tristesse et larmes atroces pour cet espoir qui se fracasse
Au pied de ce pouvoir féroce, le laissant mort dans une impasse.

Passent et trépassent les révolutions
quand pourrissent les carcasses viennent les désillusions

Passent et trépassent les révolutions
quand les rêves s’effacent viennent les désillusions

David Loubier Le 10 février 2013