.

Accueil > Textes > L’enveloppe

L’enveloppe

dimanche 22 septembre 2013, par David.

L’ENVELOPPE

Coincé à l’intérieur
de mon enveloppe affranchie
au tarif en vigueur
posté dans un coin du monde
par hasard, par erreur... j’attends
mon heure

Une enveloppe standard, un format normal
bien timbrée, tamponnée, somme toute banale
à un détail prés si on suit son contour
c’est qu’elle est bien scotchée, scellée à triple tour
Un bout de papier froissé se trouve à l’intérieur
couvert d’encre délavée par trop de cris, trop de pleurs
des maux écris ça et là au milieu des ratures
des phrases lourdes et sans poids, impossible lecture

Coincé à l’intérieur
de mon enveloppe affranchie
au tarif en vigueur
posté dans un coin du monde
par hasard, par erreur... j’attends
mon heure

Aucune adresse indiquée, pas de destinataire
petite chose égarée quelque part sur la terre
malmenée, renvoyée par trop de mains inconnues
au fil du temps, des années, au fil, je me suis perdu.

Coincé à l’intérieur
de mon enveloppe affranchie
au tarif en vigueur
posté dans un coin du monde
par hasard, par erreur... j’attends
mon heure

Elle me ramassa un soir au pied de sa boîte à lettres
échoué sur le trottoir, elle s’empara de mon être
impatiente et curieuse, assise à sa fenêtre
douce et minutieuse, elle décela mon être
de sa douce main d’ange, elle défroissa mes ailes
de sa plume étrange, elle effaça tous mes maux
elle a lu entre mes lignes, elle y a vu un ciel
et son sourire souligne qu’il y fait toujours beau.

Sorti de l’intérieur
de mon enveloppe affranchie
au tarif en vigueur
arrivé dans un coin du monde
par hasard, quel bonheur... c’est ma bonne heure
arrivé dans un coin du monde

je sens battre mon coeur... il n’y aura plus d’heure, plus d’heure, plus d’heure.

David Loubier 26 février 2008